SOGEM
infrastructures
informations
médiathèque
les plus
Accueil Profil SOGEM Axes stratégiques Nos Projets Personnel & Social Contact
Mandat Barrage de Manantali Projet Energie Manantali Projet hydroélectrique de Felou Evènements Appel d'offre Opportunités Documents téléchargeables Photothèque Filmothèque Nos partenaires Liens utiles Infos pratiques
Société de Gestion de l’Energie de Manantali
Copiright 2013 SOGEM. Tous droits réservés.
Sites omvs

NOS PROJETS

La SOGEM veut porter la puissance installée actuelle de 200 MW à 400 MW au cours des quatre (4) années à venir en tenant compte de la Centrale de Félou et avec le démarrage de Gouina d’ici fin 2013.
D’ailleurs, la La SOGEM a déjà garanti les Conventions de financement signées ou en cours de signature pour le projet du futur aménagement de Gouina. En effet, ces prêts faits aux Etats seront rétrocédés à la SOGEM qui en assurera la mise en œuvre en tant que Maître d’Ouvrage délégué.

Ce Projet Hydroélectrique de  Gouina  aura comme caractéristiques :
Productible prévu : 650  GWh
Puissance installée : 140 Mégawatts
Le rapport d’étude de faisabilité a été fait par l'entreprise COYNE ET BELLIER
Avec l’arrivée très prochaine de cet ouvrage de Gouina avec ses 140 MW de puissance installée, le RIMA affichera ses limites. La SOGEM se doit d’anticiper ces contraintes, en rapport avec les instances de l’Organisation,  qui nécessiteront la construction de nouvelles lignes d’évacuation et le renforcement de certaines lignes existantes. L’estimation financière de ces travaux et des études y afférentes est de 50 milliards FCFA.  L’échéance de ce projet est 2018.   


A moyen et long terme l’OMVS  envisage la mise en valeur d’autres sites notamment, Gourbassi (25MW), Koukoutamba (280 MW), Bouraya (240MW), Badoumbé et autres.
Dans cette perspective seront tenues en compte les opportunités d’utilisation du CGFO (Câble de Garde à Fibre Optique) dans le développement des moyens de télécommunication des Etats ainsi que le développement du programme d’électrification rurale grâce en partie aux fonds générés par le MDP (Mécanisme de Développement Propre)  qui finance des projets éligibles permettant une réduction des des Gaz à Effet de Serres (GES).

La SOGEM a préparé un Plan Technique avec EEM-sa, contenant une liste de projets prévisionnels, à exécuter sur une période de 10 ans pour un montant estimé à peu près à 57 milliards de FCFA.